Sur la Route de Plouescat

4 Rue Lamarck 75018 Paris France Plan
Prix moyen 16 €
5,2 /10
3 avis

Prix du restaurant

Prix moyen à la carte
16 €
(prix moyen à la carte calculé sur une base entrée/plat ou plat/dessert hors boisson)

Prix des boissons

  • 2 €
    Café
Les prix et les plats sont susceptibles de changer. Ces prix s'entendent hors promotion. Les prix affichés tiennent compte de la TVA.

Comment se rendre au restaurant Sur la Route de Plouescat

Comment y aller ?

  • Transports publics
    Métro - Abbesses (M12), Anvers (M2), Château Rouge (M4)

Horaires d'ouverture

Service 12 h-15 h, 18 h-23 h, le dimanche de midi à 18 h, fermé le lundi

Services

  • Carte Bleue , Carte Mastercard , Carte Visa
  • English spoken
5,2 /10
Seuls les clients qui sont allés au restaurant après avoir réservé sur LaFourchette peuvent donner leur avis.
  • 10
    0
  • 9
    0
  • 8
    0
  • 7
    1
  • < 7
    2
Cuisine
4,7
Service
6,7
Cadre
4,7
Qualité/prix
Correct
Niveau sonore
Modéré
Temps d'attente
Long
3/3 avis
Jean-François L.
Gastronome
(17 avis)
Note moyenne
7,5 /10
Cuisine
8
Service
8
Cadre
6
  • Date du repas : 13 août 2017
Le restaurant est tout petit (moins de 10 tables) avec quelques tables sur le trottoir, à quelques mètres du Sacré-coeur. Le restaurant vient d'être repris par un couple sympathique, depuis 3 semaines (Laissons-leur le temps de roder le service). Les crêpes sont bonnes tant salées (encore meilleure avec moins de beurre) que sucrées.
Nous avons goutté côté salée : la complète et complète chorizo,
côté sucrée : suzette (un peut trop de confiture d'orange) et la JOZEF (poire, frangipane, amandes, sauce chocolat maison).
Restaurant
Merci pour votre appréciation globalement positive, qui nous encourage à faire mieux. Nous veillerons à bien doser la confiture. Certains clients préfèrent eux aussi des crêpes moins beurrées ; notre cuisinière (de Paimpol) s'en tient à l'adage selon lequel "une crêpe sans beurre c'est un Breton qui meurt", mais si vous précisez à la commande vos préférences, elle préparera les crêpes et galettes à votre goût, avec en touche finale moins de beurre fondu, ou pas du tout. Enfin concernant la JOZEF, il n'y a pas que le chocolat qui est maison, les poires confites dans le cidre et la crème d'amandes le sont aussi – ainsi, bien sûr, que les pâtes à crêpes et galettes.
Vincent B.
Gastronome
(22 avis)
Note moyenne
5 /10
Cuisine
4
Service
6
Cadre
6
  • Date du repas : 4 août 2017
Correct mais sans plus. C'était mieux avant : cidre meilleur, bols pour le cidres qu'il n'y a plus maintenant, crêpes trop cuites...
Restaurant
Votre avis vient d'apparaître dans notre "espace manager", c'est pourquoi nous y répondons tardivement. Nous commandons dorénavant le cidre chez Les Celliers bretons (du Val de Rance doux et brut), et nous apportons maintenant des bolées aux consommateurs de cidre (désolés que vous n'ayez pas eu droit à ce contenant traditionnel lors de votre visite). Nous étudions la possibilité de commander un cidre plus spécifique pour les amateurs, bien que celui que nous servons soit généralement apprécié. Enfin notre crêpière (qui travaillait déjà pour l'ancien propriétaire) prépare les galettes à la mode finistérienne, c'est-à-dire "kraz" (croustillantes, en breton), mais si cela ne convient pas, ce que nous comprenons tout à fait, elle peut aussi, à la demande, les préparer plus moelleuses. Merci d'avoir laissé un avis, il va nous permettre d'améliorer les points évoqués.
Claudia T.
Gourmet
(4 avis)
Note moyenne
3 /10
Cuisine
2
Service
6
Cadre
2
  • Date du repas : 1 août 2017
Galettes manquant de mâche et moelleux ; beaucoup trop fines, elles partent en miettes !
Garniture pas très gourmande.
Restaurant
Votre appréciation vient d'apparaître dans notre "espace manager" (est-ce un effet du mois d'août ?), du coup nous y répondons seulement maintenant. Désolés que votre visite ait semble-t-il été une déception. Notre crêpière prépare les galettes de sarrasin avec une pâte faite maison, à base de farine de blé noir en provenance du Morbihan, sur une billig (plaque chauffante ronde) non culottée (elle n'est pas graissée au saindoux comme certains le font), ce qui donne une galette dorée, alvéolée et effectivement croustillante, dans la tradition du Finistère. Les crêpes dessert (à base de froment également en provenance du Morbihan) sont elles plus moelleuses, quoiqu'elles puissent être "croustimoelleuses" comme le dit la cuisinière, avec des parties plus craquantes, ce qui est souvent apprécié. Mais nous pouvons à la demande cuire crêpes et galettes de façon plus moelleuse. Enfin quelle est la garniture "pas très gourmande" ? Les clients nous disent plutôt que c'est généreux, voire un peu riche.
Lafourchette utilise des cookies internes et de tiers pour améliorer votre expérience et nos services. En navigant sur le site, vous acceptez donc l'utilisation de ces derniers. Vous pouvez modifier vos paramètres ou obtenir plus d'informations sur notre politique de cookies ici.