Le Pampaillet

5, rue de l'Eglise 33490 Saint-Macaire France Plan
Prix moyen 26 €

Un mot sur le restaurant Le Pampaillet

A Saint-Macaire il y a une adresse à ne pas manquer : le restaurant Le Pampaillet. Une cuisine traditionnelle, des recettes du terroir avec des produits de qualité et de belles assiettes copieuses : Charlotte d’Agneau, Aubergine et Tomate, façon Moussaka ou Cassolette de la Mer aux Légumes, Tartare de Bœuf sauce Vierge aux Câpres et Wasabi...Un vrai festin.

Prix du restaurant

Prix moyen à la carte
26 €
(prix moyen à la carte calculé sur une base entrée/plat ou plat/dessert hors boisson)
Les prix et les plats sont susceptibles de changer. Ces prix s'entendent hors promotion. Les prix affichés tiennent compte de la TVA.

Comment se rendre au restaurant Le Pampaillet

Seuls les clients qui sont allés au restaurant après avoir réservé sur LaFourchette peuvent donner leur avis.
  • 10
    0
  • 9
    1
  • 8
    1
  • 7
    0
  • < 7
    1
3/3 avis
Guilain E.
Fin gourmet
(9 avis)
Note moyenne
8,5 /10
Cuisine
8
Service
8
Cadre
10
  • Date du repas : 14 mars 2016
Charmant petit restaurant d'une belle cité médiévale. Le cadre est magnifique, le personnel certes un peu réservé s'avère de bon conseil. La cuisine est vraiment surprenante, les plats sont traditionnels mais travaillés pour faire découvrir autre chose... Côté budget nous avons été très agréablement surpris par le menu entrée plat dessert à 26 €. À découvrir.
Emmanuelle F.
Gourmet
(2 avis)
Note moyenne
9 /10
Cuisine
10
Service
8
Cadre
8
  • Date du repas : 18 août 2015
Une petite salle chaleureuse et intimiste à la décoration soignée. Des plats excellents, tant par la qualité des produits que grâce au savoir-faire du chef. A recommander !!
Thierry M.
Gastronome
(27 avis)
Note moyenne
6 /10
Cuisine
4
Service
8
Cadre
8
  • Date du repas : 9 août 2015
Les intitulés du menu-carte à 26 (E-P-D), (37 €€ fromage inclus) sont prometteurs. Las, ils se présentent via une cuisine techniquement "singulière", gustativement "passe-partout". Finalement, ça se joue à peu de choses.
Par exemple:
- twister la chétive saucisse servie avec les huîtres (extra) par une petite crépinette maison parfumée à l'Armagnac ou à l'arôme de truffe soulignerait la tradition...,
- servir la panacotta à l'abricot frais, légèrement tremblotante grâce à fine gelée vanillée, une compotée acidulée et une brunoise d'abricot pour la mâche plutôt qu'une mousse serrée chapeautée de quartiers crus du dit fruit réconcilierait "l'amateur"...;
- prêter une délicate attention à l'appareil du "Cœur coulant caramel-beurre salé" permettrait de ne pas confondre bouquet avec fleur... de sel avant de l'apporter à table etc...
Dommage.
Pour : L'accueil, le service en salle, le cadre, le foie gras, les grenailles fondantes de l'Axoa, les vins blancs au verre et le Saint-Estèphe.
Lafourchette utilise des cookies internes et de tiers pour améliorer votre expérience et nos services. En navigant sur le site, vous acceptez donc l'utilisation de ces derniers. Vous pouvez modifier vos paramètres ou obtenir plus d'informations sur notre politique de cookies ici.